Métahumains Tome 1, Hailey Turner

Métahumains Tome 1 Dans les décombres

Hailey Turner

Résumé:

Un Marine avec un sens de l’honneur.

Après avoir survécu à une horrible attaque chimique qui l’a transformé en métahumain, le capitaine Jamie Callahan a une seconde vie. Depuis trois ans, il travaille pour la Force de Défense Métahumaine et dirige l’Alpha Team, le tout contre la volonté de sa famille. Le travail exige son dévouement sans faille, alors ce n’est pas une surprise si Jamie n’a pas le temps de s’engager dans une relation. Une soirée enivrante avec un superbe inconnu suffit à lui montrer ce qui lui manque. Lorsqu’une mission visant à détruire une cellule terroriste ramène le même inconnu dans son monde, la vie de Jamie se complique.

Un soldat avec des secrets.

Le sergent d’état-major Kyle Brannigan ne cherchait qu’à soulager le stress après une longue mission. Il ne savait pas que l’homme sexy qu’il avait trouvé dans un bar était le chef de la meilleure équipe sur le terrain de la FDM. Lorsque Kyle et son partenaire sont détachés auprès d’Alpha Team pour lutter contre une menace terroriste, il doit trouver un équilibre entre son désir pour Jamie et son devoir de garder ses secrets. Cela devient de plus en plus difficile à faire avec les règles que les deux sont tentés de violer.

Deux hommes essayant de survivre.

S’abandonner à la passion pourrait coûter cher à leurs deux carrières. Le respect des règles ne fera que conduire à un coeur brisé. Une attaque contre le siège de la FDM implique un choix auquel Jamie et Kyle ne peuvent pas échapper – devoir ou amour ?

« -Tu sais que je peux prendre soin de moi, pas vrai? grommela Kyle en conduisant Alexei à la porte.

Ce dernier leva les yeux au ciel.

-Tu as beaucoup de mal à le faire parfois. C’est pour ça que tu m’as. Je suis le meilleur frère aîné que tu pourras trouver.

-Le plus gros casse-couilles serait plus adéquat. »

Hailey turner

Mon avis:

Bon il faut qu’on établisse un fait: cet avis ne sera absoluement pas objectif puisque je suis amoureuse d’Alexei! Donc pour moi les meilleurs passages sont ceux où on voit mon russe préféré! Ceux qui ne sont pas d’accord avec moi..et ben je suis triste pour vous! (Non je rigole..ou pas!).

Alors j’ai relu ce tome parce que le tome 3 est sorti et que je ne me souvenais pu trop de ce qu’il se passe. Le tome 3 étant sur Alexei, je me devais de le relire. Mon avis n’a pas changé de celui de ma première lecture. J’ai beaucoup aimé l’idée des métahumains, la façon dont ils sont apparus et les pouvoirs. Le fait de faire des agents de police me plaît énormément aussi! L’intrigue est sympa, pas mal de rebondissements! Mais (parce qu’il y a toujours un mais)

Mais… je n’ai pas été transportée par la romance. Il y a d’autres de scènes érotiques par rapport aux scènes sentimentales. J’aime les scènes érotiques, je ne vais pas dire le contraire, mais j’aime aussi les moments de complicité entre les personnages, les moments de discussions à coeurs ouverts, les moments de déclaration et ici je n’ai pas eu tout cela. Je n’adhère pas au couple Jamie et Kyle.

Je me souviens aussi qu’à l’époque j’avais commencé le tome 2 mais je n’avais pas dépassé les 50%, je n’y arrivais pas. Je vais laisser une seoncde chance, car le trois est sur Alexei. En général, je n’oublie pas un personnage coup de coeur dans un roman, que le livre m’ait plus ou pas, mais là, j’ai oublié Alexei (et croyez moi je m’en veux!) mais je trouve que la romance m’a tellement déçue que j’en ai oublié le reste. Je vous avoue que j’ai peur que le tome sur Alexei me déçoive aussi, j’en attends beaucoup alors…j’ai peur!

Pages: 270!

Parution: 2019

A malin, malin et demi Tome 1, J.A Rock & Lisa Henry

A malin, malin et demi Tome 1 Les amants d’Altona

Lisa Henry & J.A Rock

Résumé:

L’agent spécial Ryan « Mac » McGuinness a une rude semaine en perspective. Il a non seulement commencé un nouveau régime, mais il a également reçu l’ordre de garder Henry Page – le témoin le plus agaçant au monde – en vie. Ce qui risque d’être difficile car Mac lui-même est à deux doigts de le tuer de ses propres mains, lui et ses citations de Shakespeare, son éthique douteuse, et son obsession des œufs… à moins qu’il n’ait pas vraiment envie de le tuer.

Escroc de son état, Henry Page préfère garder ses distances avec la justice… même s’il aimerait bien se rapprocher un peu plus de son protecteur collet monté et beau gosse, l’agent McGuinness. En tant que seul témoin d’un meurtre orchestré par la pègre, Henry est devenu un atout majeur pour le FBI. Mais il a son propre objectif, et cela n’inclut pas de passer devant un tribunal.

Lorsque la preuve de l’existence d’une taupe au sein du Bureau fait surface, Mac et Henry n’ont d’autre choix que de se planquer. Coincés dans une cabane de pêche, ils sont surpris de découvrir que leurs sentiments l’un pour l’autre vont bien plus loin qu’une attirance physique. Mais avec la mafia qui se rapproche inexorablement, Henry n’a plus d’autre choix que de s’enfuir. Et Mac va devoir décider jusqu’où il est prêt à aller pour garder Henry à ses côtés.

« -Quand j’étais au motel, j’avais le portable de Jeff sur moi.

-Que tu avais volé.

-Emprunté.

-Jeff l’a-t-il récupéré ?

-Pas encore.

– Alors, tu l’as volé.

– Juste pas encore rendu. » Discussion entre Henry et Mac

lisa henry & J.A Rock

Mon avis:

Je suis un peu déçue de ma lecture.

L’enquête et l’intrigue ne m’ont pas beaucoup plus. Même s’il y a du suspense et qu’elle se déroule sur plusiurs chapitres je n’ai pas été happée par ma lecture.

Je n’ai pas non plus réussi à m’attacher aux personnages. Certes Henry m’a bien fait rire mais malgré le fait qu’on ait son point de vue un chapitre sur deux je n’ai pas réussi à m’attahcer et à vraiment le connaître. Je trouve ça un peu dommage que les auteurs n’ont pas profité des deux points de vue pour nous en apprendre plus sur le personnage et son passé sans pour autant que ça soit révélé à l’autre personnage.

Cependant Henry est très drôle, intelligent, sympa, très observateur, bon comédien. Mac est plus réservé, plus droit, plus baraqué, plus sérieux. Leur histoire m’intrigue donc je lirai quand même la suite.

Pages: 260!

Première parution: 2019

H.E.R.O Tome 5, Victoria Sue

H.E.R.O Tome 5 Tout le monde brûle

Victoria Sue

Résumé:

Eli n’avait que sept ans quand il fut donné en pâture à des monstres.

Seize ans plus tard, il a l’occasion de prendre sa revanche, et avec ses capacités qui changent, rien ni personne ne l’arrêtera, surtout pas ce nouveau partenaire qui semble lire directement dans les sombres tréfonds de son âme.

L’agent Daniel Connelly a quitté Washington afin de préserver sa santé mentale, mais les images de victimes innocentes continuent de le hanter, et il sait que les horreurs qu’il voit dans les yeux d’Eli sont exactement ce qu’il essaie d’oublier.

Tout le monde brûle est l’histoire de deux hommes qui tombent amoureux. Sauf que l’un ne pense pas être capable d’aimer…

Et l’autre ne pense pas mériter l’amour.

« -Je n’arrive pas à décider si j’ai besoin d’un 4×4 géant pour rivaliser avec Talon, déclara Daniel sur un ton taquin. Eli ricana. » Discussion entre Daniel et Eli

Victoria sue

Mon avis:

Dès le premier tome, j’avais hâte de lire celui d’Eli, j’adore les personnages comme lui qui ne parle pas beaucoup et qui ont une aura sombre. Cependant je suis un peu ddeçue de ma lecture. La reconstruction d’Eli est très bien, ils prennent leur temps et c’est un très bon point. Daniel est super, il est protecteur, gentil, attentionné. Le problème est en fait double, je suis d’accord avec certaind avis qui ont déjà été donné, la romance est trop courte, on aura besoin de deux tomes par couple. Je n’ai pas eu cette impression pour les autres tomes mais pour celui-ci oui. Au vue de l’histoire d’Eli, il est normal d’aller doucement, cependant quand la fin arrive je trouve qu’on ne voit pas assez comment évolue leur couple et pour ceux qui me connaissent c’est un élément assez essentiel pour moi. J’adore voir les couples évoluer.

Le deuxième bémol est le fait qu’il y ait un peu un côté dominant et j’ai besoin d’un dominant. Je ne sais pas comment le décrire, mais j’aime quand dans les relations, les personnages sont à égalité et se complètent en fonction de leur force et de leur faiblesse. Mais ici, Eli a besoin de Daniel pour le protéger et cela m’a gêné. Je ne sais pas trop comment le décrire, alors je m’excuse si je ne suis pas claire. C’est surtout que je ne voyais pas Eli comme cela. Je préfère les partenariats de policier plus équilibré, comme Calvin et Ethan où l’un protège l’autre psychologiquement et l’autre physiquement, ou bien Sloane et Dex où c’est plutôt Sloane qui a besoin d’être protégé de Dex ou alors Miro et Ian dans Marshals.

Sinon comme d’habitude j’ai adoré l’univers. Les capacités sont très bien faites et ce qui m’a attiré dans cette série. En plus elles sont bien développées et recherchées donc que des bon des points.

La série reste très bien malgré cela!

Pages: 372!

Première parution: 2020

Cordons, Gabriel Kevlec

Cordons,

Gabriel Kevlec

Résumé:

Lors d’une fête d’anciens élèves du lycée Old Quay, Andrew Wells, enquêteur de la Criminelle à Londres, croise le docteur Milton Montgomery, un psychiatre récemment embauché par son chef. Dès le premier regard remontent à la surface des souvenirs au goût de peur, de sang… et une attirance irrépressible qui l’avait brisé. L’homme qu’il est devenu s’est enfermé dans un royaume de solitude et de coups d’un soir, courant après l’oubli et la jeunesse éternelle au fond des backrooms. Lorsqu’il apprend qu’ils vont devoir collaborer pour la résolution d’une série de crimes violents, Andrew craint que le cauchemar ne reprenne. Mais Milton a profondément changé lui aussi, il n’a plus rien du tourmenteur d’alors. Derrière les quêtes de pardon et de pouvoir, des sentiments vieux de quinze ans peuvent-ils reprendre vie ? Entre la colère ardente et la fournaise d’une attraction irrésistible des corps, les deux hommes se jettent l’un contre l’autre, au risque de se brûler les ailes. Explosion ou embrasement, après tout, ce n’est qu’une histoire de cordons à franchir…

« Aimer te rend vulnérable. Aimer te donne quelque chose à perdre, la chose la plus importante que tu possèdes: toi-même » Andrew

Gabriel kevlec

Mon avis:

Quand j’ai commandé ce livre, il était en rupture de stock alors qu’il était sorti un mois plus tôt, ce qui m’a encore plus confortée dans mon idée qu’il devait vraiment être bien! Le résumé m’avait déjà mis l’eau à la bouche!

Lorsque vous êtes une fan des tensions comme moi, ce genre de résuméz vous attire immédiatement! Je dois dire que je n’ai pas été déçue, non seulement il y a des tenions et du suspens mais en plus, elles sont correctement gérées. Les disputes ne sont pas réglées trop vite (j’aime bien quand ça pique un peu) et elles ne sont pas trop traînées en longueur non plus, au bout d’un moment c’est lassant.

J’ai voulu à plusieurs reprises secoués les deux personnages ou leur mettre des claques (au choix) mais c’était pour les réveiller et les booster et non pas pour une autre raison. Andrew Wells est un personnage assez complexe, qui a plus qu’une carapace, il a élevé ça à un rang supérieur il a carrément deux aspects. On ne le voit pas tout de suite, ce qui est très bien comme ça on apprend aussi à connaître les deux aspects et on les comprends mieux. C’est un personnage assez pessismite, qui a un passé assez lourd et qui a forgé les craintes qu’il a à l’heure actuelle. Je ne peux pas en dire plus car ça spoilerait la découverte du personnage. Pour l’anecdote, le prénom du personnage m’a aussi beaucoup plus! Oui je sais j’ai un sacré problème, je tombe amoureuse du prénoml des persos avant d’avoir lu le livre.

Milton Montgomery est plus facile à cerner, bien que son passé n’est pas simple non plus, il a une apparence froide qu’il sait très bien gérer, des fois on dirait qu’il a autant d’émotion qu’un mur, quand il met son bouclier. Mais son passé est ce qu’il est pour certaines raisons. Il ne se laisse pas démonter, il tient bon, ne baisse pas les bras. Les deux personnages ne cèdent pas facilement et sont de sacées tête de mule, vous imaginez les retrouvailles assez explosives….

Parlons un peu de la plume de l’auteur, car laissez moi vous dire qu’il faut en parler, vraiment. Je ne recherche pas une plume magnifique et des belles phrases quand je lis, juste des paroles sincères et mon coeur s’est déjà ému sur beaucoup de paroles dites de façon simple mais sincère. Ici, cependant, l’auteur a une plume magnifique, les phrases sont sublimes et ça rend le livre encore plus beau. Certains passages sont encore plus magnifiques et géniaux et d’autres sont plus tristes et douloureux. Il a un véritable talent pour l’écriture!

En plus la préface est magnifique et je suis d’accord avec tout ce qui est dit!

Voici la préface:

Pages: 195!

Première parution: 2020