H.E.R.O Tome 5, Victoria Sue

H.E.R.O Tome 5 Tout le monde brûle

Victoria Sue

Résumé:

Eli n’avait que sept ans quand il fut donné en pâture à des monstres.

Seize ans plus tard, il a l’occasion de prendre sa revanche, et avec ses capacités qui changent, rien ni personne ne l’arrêtera, surtout pas ce nouveau partenaire qui semble lire directement dans les sombres tréfonds de son âme.

L’agent Daniel Connelly a quitté Washington afin de préserver sa santé mentale, mais les images de victimes innocentes continuent de le hanter, et il sait que les horreurs qu’il voit dans les yeux d’Eli sont exactement ce qu’il essaie d’oublier.

Tout le monde brûle est l’histoire de deux hommes qui tombent amoureux. Sauf que l’un ne pense pas être capable d’aimer…

Et l’autre ne pense pas mériter l’amour.

« -Je n’arrive pas à décider si j’ai besoin d’un 4×4 géant pour rivaliser avec Talon, déclara Daniel sur un ton taquin. Eli ricana. » Discussion entre Daniel et Eli

Victoria sue

Mon avis:

Dès le premier tome, j’avais hâte de lire celui d’Eli, j’adore les personnages comme lui qui ne parle pas beaucoup et qui ont une aura sombre. Cependant je suis un peu ddeçue de ma lecture. La reconstruction d’Eli est très bien, ils prennent leur temps et c’est un très bon point. Daniel est super, il est protecteur, gentil, attentionné. Le problème est en fait double, je suis d’accord avec certaind avis qui ont déjà été donné, la romance est trop courte, on aura besoin de deux tomes par couple. Je n’ai pas eu cette impression pour les autres tomes mais pour celui-ci oui. Au vue de l’histoire d’Eli, il est normal d’aller doucement, cependant quand la fin arrive je trouve qu’on ne voit pas assez comment évolue leur couple et pour ceux qui me connaissent c’est un élément assez essentiel pour moi. J’adore voir les couples évoluer.

Le deuxième bémol est le fait qu’il y ait un peu un côté dominant et j’ai besoin d’un dominant. Je ne sais pas comment le décrire, mais j’aime quand dans les relations, les personnages sont à égalité et se complètent en fonction de leur force et de leur faiblesse. Mais ici, Eli a besoin de Daniel pour le protéger et cela m’a gêné. Je ne sais pas trop comment le décrire, alors je m’excuse si je ne suis pas claire. C’est surtout que je ne voyais pas Eli comme cela. Je préfère les partenariats de policier plus équilibré, comme Calvin et Ethan où l’un protège l’autre psychologiquement et l’autre physiquement, ou bien Sloane et Dex où c’est plutôt Sloane qui a besoin d’être protégé de Dex ou alors Miro et Ian dans Marshals.

Sinon comme d’habitude j’ai adoré l’univers. Les capacités sont très bien faites et ce qui m’a attiré dans cette série. En plus elles sont bien développées et recherchées donc que des bon des points.

La série reste très bien malgré cela!

Pages: 372!

Première parution: 2020