Les Ours de Burden Tome 6, Candace Ayers

Les Ours de Burden, Tome 6 Matt

Candace Ayers

Résumé:

A Burden, petite ville du sud-ouest du Texas, les bons vieux ours Hawthorne, Wyatt, Hutch, Sterling, Sam et Matt vivent en paix. La bière coule à flots et les jolies filles ne manquent pas. Trouver une partenaire ou se caser est le cadet des soucis des métamorphes de Burden. Mais le sort en a décidé autrement …

Pour Matt, trouver une âme-sœur métamorphe, c’est pas du gâteau. Il en est conscient depuis l’adolescence.

Matt est différent.

Mère Nature n’a pas de partenaire en rayon pour un mec comme lui.

Lorsqu’il rencontre Cannon, sa petite vie bien réglée vole en éclats.

Cannon menace de mettre en péril la vie et la carrière de Matt.

Réussira-t-il à résister à ce métamorphe sexy bien déterminé à se déclarer ?

AVERTISSEMENT: CE LIVRE CONTIENT DES SCENES A CARACTERE SEXUEL ET N’EST PAS DESTINE A DES LECTEURS DE MOINS DE 18 ANS.

« Quel gros con. Les hommes sont des imbéciles. » Allie (quelle sagesse!)

candace ayers

Mon avis:

Non mais vous avez vu cette couverture????? Forcément que j’allais aimé ce tome! En plus c’est un M/M! Et puis il y en a qui s’appelle Matt! Ensuite, l’autre est pompier! Et enfin, ils sont métamorphes! Mais comment voulez-vous que je n’aime pas ce tome!

J’avouee que j’avais juste envie de lire ce tome avant les autres mais j’ai résister à la tentation et je ne suis pas déçue loin de là. 

J’aime beaucoup Matt même si j’ai voulu lui en coller une plus d’une fois, de le secouer pour le réveiller. Cependant, il a ses raisons et je peux les comprendre. Ici, on ne parle pas de la peur du rejet dû à son orientation sexuelle, puisque Cannon est accepté, mais parce qu’on a dit à Matt que personne ne l’accepterait! Il a peur de perdre sa famille, les gens de la ville, son cousin et de faire du mal à Cannon car il pense, ou plutôt on l’a ammené à penser, qu’il ne le méritait pas!

Dans ce tome, on voit Sam puisque Matt est son cousin et qu’en tant que pompier Cannon travaille avec lui, et Sam est encore plus adorable! Il prend la défense de Matt et de Cannon, il aide les deux et c’est juste un amour!

J’ai vraiment adoré Cannon, comme je l’avais fait un peu plus tôt dans un avis, ici Cannon ressemblerait plus à Cael Maddox (THIRDS). Il est solaire, jovial, optimiste, attachant, il a un grand coeur, gentil, drôle, beau, pompier, dévoué à sa famille et ses amis! Sa relation avec sa soeur et sa nièce est juste adorable!

J’aime vraiment ce tome, j’ai dû le relire 4 fois et je pense qu’une 5e fois ne va pas tarder!

Mon classement des couples:

  1. Matt/ Cannon
  2. Hutch/ Véronica
  3. Sam/ Presley
  4. Wyatt/ Geogora
  5. Thorn/ Allie
  6. Sterling/ Ophélia

Pages: 116!

Première parution: 2018

Les Ours de Burden Tome 5, Candace Ayers

Les Ours de Burden, Tome 5 Sam

Candace Ayers

Résumé:

Les potes de Sam sont tous en couple, il est super content pour eux. Franchement. Mais il ne peut réprimer une certaine jalousie. Il attend sa partenaire depuis si longtemps, il est fin prêt.

Presley Grey a grandi dans une famille sévère sous la houlette de son père, un pasteur virulent officiant dans la petite paroisse ultra-religieuse de Macon’s Edge. Désormais libre, elle pose sur le monde un regard neuf.

Sam est fou de joie, il a enfin trouvé sa partenaire, Presley Grey. Seule ombre au tableau, elle fréquente déjà son cousin.

NOTE : A Burden, petite ville du sud-ouest du Texas, les bons vieux ours Hawthorne, Wyatt, Hutch, Sterling, Sam et Matt vivent en paix. La bière coule à flots et les jolies filles ne manquent pas. Trouver une partenaire ou se caser est le cadet des soucis des métamorphes de Burden. Mais le sort en a décidé autrement …

« Presley Gray. La copine actuelle de Matt. L’ex-fiancée de Kyle Barns. Le coup d’un soir de Sterling. La partenaire de Sam. » Merci à Hutch et son gentil résumé!

Candace ayers

Mon avis:

Alors là nous entrons dans un sujet sérieux! Sam est un pompier donc ce tome est génial! Oui rien que pour ça! Et non je ne vois pas pourquoi vous pensez que j’ai un faible pour les pompiers!

Au delà du fait qu’il soit pompier j’ai beaucoup aimé ce personnage, son caractère, ses réactions, son comportement, j’ai vraiment apprécié. Je l’avais déjà apprécié dans les tomes précédents, j’ai trouvé que son comportement était certes possessif mais pas dans les extrêmes, chose que je n’aime pas!

Presley je n’avais pas trop d’avis en lisant le résumé et en la découvrant dans le livre j’ai vraiment aimé ce personnage. Elle n’est pas juste gentille, elle a beaucoup de réflexions et de profondeur. Ce tome est aussi légèrement différent, il parle d’un sujet qui n’avait pas été abordé jusque là: l’éducation ultra-religieuse et privative qu’à eu Presley.

Ce tome est vraiment prenant est magnifique! En plus il précède le tome de Matt!!!!!!!!!

Pages: 123!

Première parution: 2018

Les Ours de Burden Tome 4, Candace Ayers

Les Ours de Burden, Tome 4 Sterling

Candace Ayers

Résumé:

Sterling Mallory aime la vitesse—les voiture rapides, les femmes faciles, ça lui permet de s’évader. Il vit sa vie à cent à l’heure et se met involontairement Kyle Barns à dos. Qui aurait cru que la petite soeur de Kyle était la petite amie de Sterling ? Désormais, elle le déteste.

Ophelia Barns a tiré un trait sur sa carrière prometteuse de journaliste à Nashville pour revenir à Burden, Texas. Son frère a toujours été là pour elle, son tour est venu de l’aider. S’il va mal, elle aussi.

Ophelia se voit contrainte d’interviewer Sterling pour le journal local, La Gazette de Burden. Elle ne le supporte pas mais leur attraction est si forte qu’elle risque fort de ne pouvoir lui résister.

« Je vais être le seul ours célibataire de notre petite équipe de métamorphes, j’en ai la certitude, puisque j’ai déjà trouvé ma partenaire. Elle me déteste. » Sterling

candace ayers

Mon avis:

Pour ce tome, ce tome j’ai fait un truc que je ne fais que rarement, je ne l’ai pas lu tout de suite. Je l’ai lu seulement quand j’avais finit le tome de Matt, je poubais me le permettre étant donné que les tomes peuvent être lu indépendamment.

Au cours des tomes précédents je n’ai pas réussi à accrocher avec Sterling, je ne l’aimais vraiment pas alors c’était compliqué de me lancer dans un tome consacré à sa personne. Surtout que le résumé ne m’avait pas vraiment conquise. Cependant quand je l’ai lu, je partais avec un a priori négatif et en fait je suis agréablement surprise, il ne fait pas partir de mon top 3 (que je ferai après la chronique sur Matt),mais il est sympa à lire. J’apprends à connaître Sterling et finalement je l’aime bien.Ophélia m’a fait rire et en même temps me dire «mais tu es stupide, réagit ! », j’aime les filles qui prennent plus

Mon avis est très court car ce n’est vraiment pas un tome auquel j’ai beaucoup accrochée. Lecture agréable.

Pages: 110!

Première parution: 2018

Les Ours de Burden Tome 3, Candace Ayers

Les Ours de Burden, Tome 3 Hutch

Candace Ayers

Résumé:

Hutch est un sale con — un sale con qui fait peur à voir, un mordu de Harley – il a viré Veronica, sa partenaire, une documentaliste cultivée et repliée sur elle-même. 

Mais Veronica s’est affranchie. Elle danse sur les tables dans les bars, conseille les filles concernant l’achat de sex toys, les jeudis soir, sa bibliothèque se transforme en club où on débat de bouquins coquins ! 

Hutch a merdé. Génial. 

Il aurait dû se taper Veronica lorsqu’il était encore temps.

Les prétendants se bousculent au portillon ; pour Hutch, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase !

« -T’es ivre et t’es stupide.

J’attrape la bouteille et bois le whisky directement au goulot.

-Ouais, je confirme. » Discussion entre les gars.

Candace Ayers

Mon avis:

Ce tome est une révélation! Quand j’ai lu les résumés avant de commencer la série, je ne savais pas trop quoi en penser, j’étais mitiger. Mais le personnage d’Hutch, que j’au pu découvrir au fur et à mesure des deux tomes précédents m’a vraiment intrigué. Mais j’avais quand même peur je savais que soit ça passait soit ça cassait, soit j’allais adorer soit j’allais détester ce tome. Et je n’ai pas du tout était déçue d’avoir lu le tome, au contraire. Des trois premiers, il est mon préféré.

J’adore les personnages comme Hutch, qui ont l’air de vrais connards (désolée pour l’injure mais il n’y a pas d’autres mots) mais qui en fait on une raison. (Pour une comparaison, il est un peu comme Ash dans THIRDS). Il rame pour se faire pardonner et il ne lésigne pas sur les moyens. J’adore le personnage d’Hutch il me fait vraiment rire et puis comme pour Ash j’ai un faible pour ce genre de perso! Il est très attentionné et protecteur en-dessous de son caractère de cochon. Il est prêt à tout por Véronica et c’est vraiment mignon!

Véronica est mon personnage féminin préféré de toute la série. j’au beaucoup de mal à accrocher avec les persos féminins en général. Souvent je les trouve trop naïve, trop niaises ou trop chamallow. Mais Véronica, elle en fait baver à Hutch et ça c’est bien, j’approuve! J’ai pu m’identifier à elle par moment, autre que la lecture, je suis un peu gaffeuse comme elle. Elle est super drôle et fait ce qu’elle veut de sa vie et j’adore ce genre de personnage, ce genre de transformation.

Pages: 119!

Première parution: 2018

Les ours de Burden Tome 2, Candace Ayers

Les ours de Burden, Tome 2 Wyatt ,

Candace Ayers

Résumé:

Georgia et Wyatt ont des caractères diamétralement opposés. Wyatt organise des stages de survie en milieu hostile. C’est un mec bourru, simple, affectionnant les activités au grand air, plus à l’aise dans les bois qu’en société, ayant pour habitude d‘aboyer ses ordres. En matière de survie – et afin d’éviter les blessures – il a toujours le dernier mot. Georgia fait ce qu’elle veut quand elle veut, c’est pas le genre de fille à se caser. Les mecs, ça va, ça vient. Sa vie est un tourbillon effréné de fêtes, de galas de charité, de virées shopping et journées spa. C’est clair comme de l’eau de roche : en s’inscrivant à ce stage de survie d’une semaine avec Wyatt, Georgia sort totalement de sa zone de confort. Tout va partir de travers. Tout les oppose. Qu’est-ce qu’elle peut bien trouver à cet homme des cavernes ? Wyatt sait pourquoi il est immédiatement attiré par Georgia. Il a dégoté sa partenaire. Le hasard aurait-il mal fait les choses ? La semaine promet d’être épique : supportera-t-il Georgia jusqu’à la fin de la semaine, voire plus ?

« Apprendre à des humains à survivre dans les bois c’est pas d’la tarte » Wyatt

Candace Ayers

Mon avis:

J’avais vraiment hâte de lire ce tome, j’adore vraiment les personnages comme Wyatt qui sont un peu bourru et qui ne parle pas beaucoup. Il est super, il fait des petites gaffes mais il essaie de les réparer c’est ce qui est drôle!

J’adore le personnage de Georgia, cette fille m’a vraiment beaucoup fait rire. C’est une vraie citadine mais elle veut prouver à Wyatt qu’elle peut le faire alors elle se donne les moyens et fait en sorte de réussir. J’aime ce genre de personnage!

Leur relation est intense, Wyatt est vraiment un gros ours possessif et maladroit, Georgia est plus douce mais pas trop non plus: attention à vous si vous la cherchez! Leur relation est sympa et je la préfère à celle de Thorn et d’Allie. Wyatt se rend compte de certaines choses et agit en conséquences, j’aime ce genre de réaction!

Pages: 125!

Première parution: 2018

Les ours de Burden Tome 1, Candace Ayers

Les ours de Burden, Tome 1 Thorn

Candace Ayers

Résumé:

Allie est terrorisée. Non pas par les monstres du placard ou des trucs cachés sous le lit qui fichent la trouille : elle a peur de s’engager. Après avoir plaqué son futur fiancé, elle dégote un poste en intérim – serveuse dans une petite ville du Texas – au milieu de nulle part. Le grand amour n’est pas au rendez-vous, jusqu’à ce qu’elle tombe sur son patron, Thorn Canton, un mec baraqué et incroyablement séduisant, qui va la faire grimper aux rideaux.

Thorn Canton est un ours métamorphe – propriétaire d’un pub prospère – et n’a pas du tout l’intention de se faire mettre le grappin dessus. Si l’on en croit Thorn, plutôt crever qu’avoir une partenaire.

NOTE : A Burden, petite ville du sud-ouest du Texas, les bons vieux ours Hawthorne, Wyatt, Hutch, Sterling, Sam et Matt vivent en paix. La bière coule à flots et les jolies filles ne manquent pas. Trouver une partenaire ou se caser est le cadet des soucis des métamorphes de Burden. Mais le sort en a décidé autrement …

« Je ne couche jamais deux fois de suite avec la même femme, c’est pas pour rien. J’ai déjà failli à la règle avec la petite blonde d’hier soir [….]Deuxième erreur. Je ne ramène jamais de femme chez moi. » Thorn

Candace Ayers

Mon avis:

Nous avons des métamorphe ours, des mecs bien musclés et une belle couverture! Il ne me fallait rien de plus pour commencer cette série. C’est la première série que je lis avec des métamorphe ours, on est concentré sur la romance et si en général je préfère quand il y a de l’action à côté, ici ça ne m’a pas dérangé, elle est très bien écrite et très intéressante!

J’ai apprécie le caractère d’Allie, elle ne succombe pas tout de suite au charme de Thorn et reste sur ses positions sans que cela devienne lassant. Elle m’a fait rire, elle est indépendante et elle a un grand coeur!

Pour le personnage de Thorn, forcément je l’ai bien aimé, c’est le bad boy, qui fait comme s’il n’a pas de sentiments et de coeur alors qu’en fait, bien caché, on en découvre un! Sa posséssivité est marrante et elle ne m’a pas embêté comparé éà d’autres romances de ce type que j’ai pu lire. Allie en joue et je trouve ça très drôle!

Pour les personnages secondaires: comme souvent quand je commence une nouvelle série et que les tomes sont sur différents personnages je lis les résumés de tous les tomes pour me donner encore plus envie de le lire. Pour le tome 2 sur Wyatt j’avais hâte de le lire, Wyatt je savais que j’allais l’adoré et Georgia a l’air hilarante! Le tome 3 sur Hutch m’intriguait, forcément Véronica est bibliothécaire! Le tome 4, le personnage de Sterling ne m’attirait pas trop. Sam est un pompier donc forcément j’allais aimé le tome 5. Et le tome 6 est un M/M (déjà un point de plus), ensuite j’aime le prénom (un autre point en plus), le résumé me faisait salivais (encire un point) et la couverture m’a fait rêvé!

Pages: 131!

Première parution: 2018

Olympus Tome 1, Suzanne Wright

Olympus

Tome 1, Alex Devereaux, Suzanne Wright

Résumé:

Bree est un chat de Pallas, et elle n’a peur de rien… Ou presque. Une seule chose l’effraie : son âme soeur, la personne que le destin lui réserve, est un être cruel et vicieux qu’elle ne pourra jamais aimer. La nouvelle de sa mort est un soulagement, et Bree compte bien refaire sa vie. Mais celui qu’elle désire plus que tout lui est interdit : Alex est son patron, et le cousin de son âme soeur disparue. Cependant, Alex ne veut plus se mentir à lui-même. Il est prêt à tout pour revendiquer Bree, et nul ne pourra l’en empêcher.

« -Je vais apporter un sachet de bœuf séché.

-Tu dis ça comme si grignoter était un passe-temps pour toi.

 -C’en est un. » Discussion entre Alex et Bree.

Suzanne wright

Mon avis:

J’avais hâte de lire ce nouveau tome! J’avais bien aimé la Meute du Phénix et la Meute Mercure donc j’avais hâte de découvrir la meute Olympus. J’avoue que depuis qu’on a découvert Vinnie, Tate et Luke, j’ai envie d’en savoir plus sur Tate et Luke. Je suis contente que le tome 2 soit sur Tate, le résumé m’intrigue mais il ne sort qu’au printemps en 2021 aux USA donc sûrement vers le mois de novembre France.

J’ai bien aimé l’intrigue assez surprenante, sur certains points c’était prévisible mais sur d’autres j’ai été surprise. Ce tome me donne encore plus envie d’en savoir plus sur Tate. La famille Devereaux est assez compliqué et j’aime la relation entre James et Valentina, j’ai beaucoup rigolé. Mais je me suis encore plus marrée dans les échanges entre les frères de Valentina et James, on en avait déjà aperçu dans le tome sur Mila et Dominic et je m’étais bien amusée.

J’ai bien aimé le personnage de Bree et les déclarations entre Alex et Bree. Mais il y a un gros bémol pour moi et c’est la même chose dans quasiment tous les tomes des deux autres séries du même univers! Au début, la femme est dominante et ne veut pas se laisser faire. L’homme est un gros dominant, autoritaire, jaloux et possessif! Mais au bour d’un moment la femme cède et accepte tout ce que sson compagnon lui impose, sa présence à ses côtés H24, d’être surveillée s’il n’est pas pour sa propre sécurité, elle ne se bat pas toute seule alors qu’elle en a les moyens. Au niveau sexuel, le schéma est toujours la même chose et l’homme est ultra autoritaire. Une fois de temps en temps je veux bien mais là c’est à chaque fois. J’aime beaucoup l’univers mais ce côté de mal dominant et femme soumise, m’embête beaucoup et ralenti ma lecture.

La série aurait pu être tout aussi intéressantr voire plus si la femme s’en sortait de temps en temps et ne se soummettait pas à l’homme. Je trouve que cela rabaisse un peu la place de la femme c’est ce qui est dommage. C’est pour cela que je me suis tournée vers les livres sur les métamorphes M/M me plaisent plus, il y a moins ce côté dominant/dominé. Il existe dans certains romans certes mais pas souvent. Il y aussi d’autres romans sur les métamorphes hétérosexuel dans lesquels l’auteure ne fait pas dominant/ dominé, j’ai en tête Mercy Thompson et il y en a pleins d’autres.

Je continuerai de les lire car j’aime l’univers mais je suis encore déçue de cet apect. J’aimerai penser qu’avec le tome sur Tate ça va changer maos je n’en suis pas sûre.

Pages: 406!

Première parution: 2020

Alpha & Omega Tome 5, Patrcia Briggs

Alpha & Omega

Tome 5 Dans la gueule du loup, Patricia Briggs

Résumé:

Ce sont les loups sauvages et blessés. Les loups-garous trop brisés pour vivre en toute sécurité parmi les leurs. Pour leur propre bien, on les exile à la périphérie de la meute du Marrok ; suffisamment près pour obtenir de l’aide, assez loin pour ne blesser personne.

Mais le Marrok est absent quand Charles et Anna reçoivent un appel à l’aide de la part du compagnon fae d’une de ces louves, victime d’une tentative d’enlèvement. Charles et Anna devront utiliser tous leurs talents de guerrier et de diplomate pour retrouver les assaillants et faire face à une magie des plus sombres, surgie d’un passé aussi lointain que difficile…

« -C’est une de ces questions qui n’ont pas de bonnes réponses, non ? Comme quand une femme demande si son pantalon la grossi. » Charles

patricia briggs

Mon avis:

Dans ce tome Bran n’est pas présent, et je dois avouer que cela est assez bizarre de lire un tome de cette série sans Bran! Ce tome se place après le tome 10 de Mercy Thompson, donc si vous lisez les deux séries, atteignez le tome 10 de Mercy avant de lire celui-ci! Même dans le 4, alors que Charles et Anna étaient en vacances, on voyait Bran.

Asil est beaucoup plus présent et je dois dire que je l’aime de plus en plus, c’est un personnage vraiment intéressant et plein de ressources.

Charles doit prendre les rennes de la meuts le temps que Bran n’est pas là et cela est assez….surprenant.

Ce tome a légèrement (J’insiste sur ce mot il est très important!) changé mon avis sur Leah, je ne l’aime toujours pas mais mon avis est plus nuancé. Il semblerait qu’elle ait un coeur (Oui oui je vous assure, aussi fou que cela puisse paraître!) et qu’elle peut même se montrer gentille (Bon cela ne dure que 5 secondes et c’est une gentillesse façon Leah.). Dans le tome 1, il est dit que Bran a choisit Leah car après la perte de sa compagne, la mère de Charles et son passé de Berserk, il ne veut pas prendre le risque de retomber amoureux et de devenir fou si il perd à nouveau la personne! (Oui quand je vous dis que Bran n’a pas de chance!). Malgré sa méchanceté et son horrible caractère, c’est une femme forte, intelligente et maligne! Il n’empêche qu’elle est toujours située très bas dans mon estime!

C’est mon tome préféré de cette série, même si l’absence de Bran se fait sentir et a pesé dans mon choix!

Pages: 384!

Première parution: 2018

Le Tome 6 « Wild Sign » est prévue pour le 18 mars 2021 aux USA! Je pense qu’il sortira aux alentours du mois de septembre 2021 en France!

Alpha & Omega Tome 4, Patricia Briggs

Alpha & Omega

Tome 4 Entre chien et loup, Patricia Briggs

Résumé:

Pour une fois, ce n’est pas parce que Charles est l’exécuteur de son père qu’il part en voyage avec Anna. C’est pour des raisons personnelles qu’ils se rendent en Arizona : Charles a l’intention d’offrir un cheval à Anna pour son anniversaire. Ou du moins, c’est l’idée… Mais le couple va bientôt découvrir qu’un dangereux fae rôde dans les parages, remplaçant des enfants humains par des simulacres magiques. La guerre froide entre faes et humains est sur le point de se raviver, et Charles et Anna vont se retrouver pris entre deux feux. 

« – Ne m’appelle jamais « mon chou ». » Charles

patricia briggs

Mon avis:

Dans un premier temps, il y a une chose très importante à propos de ce tome, c’est que c’est le premier où l’on voit Charles sous forme humaine sur la couverture! (J’adore !!! Et j’aimrai encore plus le voir en vrai!) Cela fait une différence par rapport à Mercy Thompson! Dans Alpha & Oméga, on voit beaucoup Anna mais on voit plus l’évolution d’Anna dans la sphère des loups-garous, accompagnée par Charles et Bran, de ce fait on voit beaucoup le point du vue de Charles et d’autres loups-garous.

Concernant l’histoire, je l’ai trouvé intéressante comme d’habitude, l’intrigue est très bien menée! 

Ce tome est vraiment centré sur Charles et Anna comme ils partent en voyage on ne voit pas trop les personnages secondaires des tomes précédents.

J’aime beaucoup la relation entre Anna et Charles, elle est très intense, belle, touchante et forte! On voit qu’ils ont leurs moments de complicité et c’est dans ces moments qu’on aperçoit l’humour de Charles! (Car oui Charles a de l’humour, mauvaises langues!)

Pages: 352!

Première parution: 2016

Alpha & Omega Tome 3, Patricia Briggs

Alpha & Omega

Tome 3 Jeu de piste, Patricia Briggs

Résumé:

On dit que les opposés s’attirent. Dans le cas des loups-garous Anna Latham et Charles Cornick, ils s’accouplent. Charles, le fils et bras-droit du chef des loups-garous du continent nord-américain, est un alpha dominant alors qu’Anna est une oméga qui a le rare talent de calmer ceux de sa race.

Maintenant que les loups-garous ont révélé leur existence aux humains, ils ne peuvent plus se permettre toute mauvaise publicité. Les infractions qui aurait être ignorées par le passé sont maintenant punies et le stress de devoir faire le sale boulot pour son père commencent à se faire sentir chez Charles.

Quoiqu’il en soit, Charles et Anna sont envoyés à Boston lorsque le FBI demande l’aide de la meute sur une affaire de tueur en série. Ils s’aperçoivent rapidement que les deux dernières victimes étaient non seulement des loups-garous mais que c’est en fait le cas de toutes les victimes. Quelqu’un s’en prend à leur espèce. Et cette enquête a mis Anna et Charles directement dans le collimateur du tueur.

« – Je suppose que c’est pour ça qu’on t’appelle  »cinq minutes, douche comprise ». » Charles

patricia briggs

Mon avis:

Dans ce tome on voit les conséquences du coming-out des loups-garous, j’ai trouvé qu’elles sont bien écrites et ce n’est pas trop, j’avais un peu peur, qu’après leur coming-out, on entende que ça, que les loups soient exclus et du coup que l’histoire perde de son intérêt. Mais les conséquences sont bien amenées, tellement bien que des fois, il faut bien réfléchir avant de comprendre comment cela pourrait nuire à leur image. C’est ce que j’aime avec cette série et Mercy Thompson ce ne sont pas de simple histoire de loups-garous avec de la romance, il y a de la réflexion derrière que se soit de la part de l’auteure ou en tant que lecteur(rice)!

Les faire collaborer avec le FBI est assez intéressant et inédit. Comme le dit si bien Adam, Charles n’est pas vraiment à l’aise avec les gens, ce n’est pas sa qualité première. Alors forcément j’ai beaucoup rigolé de le voir galérer dans les relations publiques! Heureusement qu’Anna est là! Comme le dit un vieil adage « Derrière chaque grand homme, se cache une femme. » (Pour Bran malheureusement, il n’a pas de chance soit elles sont mortes soit c’est Leah, le pauvre…) 

Encore une fois dans ce tome, Charles montre bien qu’il n’est pas qu’un exécuteur sans cœur, qu’il a des sentiments et que le fait de tuer les renégats le pèse. Je me souviens, qu’au début de la série, Charles avait peur qu’Anna, le rejette car il est trop mystérieux, froid et sans cœur. Anna s’évertue au quotidien de lui montrer qu’il a tord. Maintenant c’est Charles qui doit montrer à Anna qu’elle n’a pas à avoir peur pour leur couple, que Charles l’aime comme elle est et que contrairement à ce qu’elle pense, elle est forte, courageuse et intelligente. Les conséqunces liés aux abus qu’elle a subit sont encore fortes!

Je dois dire que je n’ai pas trop aimé les personnes du FBI mais que j’apprécie de plus en plus Asil. (Je sais j’ai des goûts bizarre!)

Pages: 360!

Première parution: 2012